Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 08:44

Cette commune est l'une des dernières du pays nantais où le breton nantais a été parlée. En 1830 les anciens pratiquaient encore cette langue selon un témoignage de Paulin Benoist (Buron G. exposition sur le breton de Batz). Elle a donc disparu durant XIXe siècle.

Le nom de Piriac vient du breton, il est constitué du mot «Penn» (tête, bout, pointe) et de l'ancien nom de Guérande: Kiriac, comme le montre les attestations anciennes comme Penceriac en 867 Piriac signifie donc «la pointe de Kiriac».

La forme originelle en *penn-c'heriag a rapidement perdu son «n» ce qui donne des formes en Peheriac (LO) ou en Pihiriac qui apparaît dès le XVe comme dans la carte de 1426 ci-dessous.

 

 

Pour connaître une prononciation de Piriac en breton parlé nous devrons encore une fois rejoindre l'île d'Hoëdic qui est la commune bretonnante la plus méridionale de Bretagne. De plus, Piriac et Hoëdic sont voisines et les deux communautés se côtoient depuis des siècles.

La bas, il existe un toponyme qui va nous aider dans nos recherches : Kasperakis ou Casperaquiz prononcé /kaspjɛratʃis/ (kaspièratchis) en breton local.

Ce nom apparaît sous la forme Pointe de Piriaguis sur une carte de 1693 où l'on reconnaît bien le gentilé des piriacais en breton avec la marque en -iz (par exemple, Naoned= Nantes, Naonediz=nantais).

 

 

Le premier élément de Kasperakis est Kastell réduit en Kas comme le montre cette autre carte de la fin du XVIIIe où ce nom figure sous la forme «Castel Pariadis», avec une confusion entre d et k dûe à la palatalisation. Le /a/ à l'initial s'explique par le fait qu'à l'oral nous avons une diphtongue avec le son /ɛ/ très ouvert. Il faut savoir que les voyelles courtes sont généralement diphtonguées dans le breton de cette zone: "penn" se dit /pjɛn/. Ce nom vient en fait de Kastell Periagiz, le château des piriacais. On peut d'ailleurs ausi voir sur cette carte de 1637 la forme traduite en français de "Pointe de Chasteau Piriac" et sur cette autre de la fin du XVIIe  une demi traduction "Château de Piraguis".

 

Nous avons donc le nom du gentilé de Piriac en breton d'Hoedic : periagiz (les piriacais). Il suffit d'enlever le suffixe « -iz » pour connaître le nom de Piriac sur cette île : Periag.

 

On pourrait pour conclure proposer une évolution du nom breton de Piriac à travers les siècles : Penc'heriag (≈IXe) -> Pic'hiriag/Pec'hiriag (≈XVe)-> Periag/Piriag* (≈XVIIe).

*Une autre forme: "Piriag" est aussi tout à fait envisageable en breton (comme le montrerait la carte de 1693, si elle n'est pas une correction savante), forme qui aurait donné le nom français actuel.

 

Sources :

 

Bernier G. Toponymie nautique des îles de Houat et Hœdic, Norois, n°22, Avril-Juin 1959. p. 200.

Remerciments : Luçon B. et les habitants de l'île.

 

Cartes anciennes :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b5967728z/f240.item.r=H%C3%A9dic.zoom

 

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53015091d/f1.item.r=Hoedic.zoom

A-vaez da Beriag

A-vaez da Beriag

Partager cet article

Repost 0
Published by Mài - dans Breton
commenter cet article

commentaires

MATHELIER Yves 01/11/2016 21:11

Très bon article.
Il me semble confirmer le maintien en breton guérandais du suffixe ac dans les toponymes, comme dans Sélak, Assérak (marais salant de Guérandais), et donc Periak puisqu'en position de finale absolue le g se prononcait k.

Présentation

  • : Mitaw
  • Mitaw
  • : Dans ce blog vous trouverez des informations sur l'histoire, les langues, et les traditions orales du Nord-Ouest du pays nantais.
  • Contact

Plus d'infos sur notre page Facebook/ Kit d'hor pajenn Facebook da ouiet pelloc'h  : Mitaw Arblog

 

Recherche

Plus de photos sur notre Tumblr / Fotoioù ouzhpenn àr hon Tumblr :

 

Catégories