Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 20:03

Comme chaque année à l'approche de la « basse saison », un petit article sur les croyances un peu inquiétantes du pays nantais ou plus généralement de Bretagne.

Cette année nous décortiquerons le vocabulaire gallo, mais aussi breton, relatif à la sorcellerie. Certains de ces mots sont attestés depuis le Moyen-Age et nous permettent de comprendre sous un angle un peu différent un système de croyances fortement implanté depuis des siècles.

 

 

Breton :

 

Le breton fourmille de mots sur le sujet, leur étymologie éclaire souvent certaines pratiques et croyances. En voici quelques uns

 

Par le cri ou la parole.

 

Arouarzh : Charme

Ce mot est attesté en vieux breton : arwoart formé de *are-uuo-gart portant l'idée de pousser un cri (magique).

 

Par un cercle.

 

Kelc'hiañ : Ensorceler en traçant un cercle magique.

L'image de l'article représente un de ces cercles à tracer. Ce dernier est issu d'un manuscrit de sorcellerie du XVIIIème trouvé en Basse-Bretagne.

 

Par un mégalithe.

 

Lec'hiañ : Ensorceler (par des lutins).

De « lec'h » mégalithe, dolmen. Ce mot met en évidence la peur qu’inspiraient les lieux mégalithiques.

 

Qui entrave.

 

Strobinellañ : Ensorceler.

Ici ce n'est pas le moyen qui transparaît mais le résultat. Ce verbe est formé sur la racine « strob » (obstacle). Le sorcier ou la sorcière entrave. Nous verrons souvent cette idée d'être « bloqué-e ».

 

Par le vent magique :

 

Gwallavelour : fem -ourez, Sorcier

Formé d'un mot bien connu dans le vannetais : gwallavel, le « mauvais vent ». Le collecteur Joseph Mahé le remarque au début du XIXème siècle :

« Les habitants de nos campagnes sont convaincus que certaines personnes ont le pouvoir de nuire par leur seul regard et de communiquer des maladies dangereuses ; ils craignent surtout les cacous et certains mendiants mécontents de ce qu'on leur a refusé l'aumône.

Comme nos villageois donnent à cette fascination le nom de goal avel (mauvais vent), il semblent la regarder comme naturelle et supposer qu'il sort des yeux de certaines personnes de miasmes ou effluves pestilentiels auxquels l'air sert de véhicule et qui portent au loin la contagion. »

 

Compter à l'envers :

 

Diskontiñ : Ensorceler.

Littéralement « décompter ». Lire (souvent des passages de la bible) ou compter à l'envers était vu comme un acte de sorcellerie.

 

Par un animal :

 

Hurusinour /urisinour: devin, vaticinateur.

Formé de "hurusin" (hérisson). Ce petit animal était vu comme maléfique pour les autres animaux, en pays gallo ont le suspectait de faire avorter les vaches "elles avaient vu le hérisson". Certains animaux pouvaient être "enhérissonés". Cette croyance existe aussi dans le domaine bretonnant. An hurusinour (l'enhérissonneur), an hurusinourezh (l'enhérisonnerie) sont des termes connus dans le vannetais par exemple et désigne une personne capable de lire l'avenir.

 

(Calan-Gouiam approchant (Les calendes d'hiver), ces Bretons médiévaux devisent avec inquiétude de la darleveriad (l'oracle) et de ses arwoart (charmes) reconstitution : :Letavia)

 

Gallo :

 

Ancraoudou /ɑ̃kʁawdu/ fem-oère : Sorcier.

Dérivé : angraoudri (sorcellerie).

Terme assez populaire en gallo. Il est aussi connu dans d'autres langues d'oïl : encarauder (Normandie), achamaraudai (Franche-Comté). On retrouve aussi ce mot en vieux français : charreor. Il est aussi attesté en bas-latin, toujours avec le sens de sorcier : caragius.

Ce dernier pourrait être d'origine gauloise selon J. Lacroix (2007) sans plus d'explications.

 

Guenaod /gənaw/ fem : -aode : Sorcier (Mée).

Peut-être bien un dérivé du terme « huguenot », ce terme ayant prit le sens de « païen » dans certains parlers. Ce mot est d'ailleurs connu plutôt dans le nord-est du pays Nantais où les protestants furent assez nombreux. Cependant on dit une « guenaode » et pas une « guenaote », ont pourrait peut être aussi proposer de voir un dérivé de la racine celtique « genn » (coin), qui a donné le breton genniñ (coincer) par exemple. Nous verrons que le nom du sorcier est souvent lié avec l'idée « d'entrave » de celui qui « coince » les autres.

 

Anheudë /ɑ̃hø/ : ensorceler (Guémené-Penfao).

Ce mot vient de « heud » (entrave) justement. Le mot « heud » est aussi connu en breton vannetais et se dit « haod » en KLT. Tout ces termes seraient d'origine germanique (Deshayes).

Ensorceler serait « entraver » ici donc.

 

Sourcièrr /suʁsjɛʁ/ : Tourbillon qui aspire le foin sur son passage (Saint Julien)

Le mot vient bien-sûr de « sorcière ». « Sorcier » se disant « sourcië » à Saint-Julien-de-Concelles. Cette désignation montre la croyance à la faculté des sorciers à se transformer ou à agir directement sur certains mauvais vents.

 

Fisiq /fizik/: Magie noire.

Comme le breton, le gallo appelle la magie par cet emprunt au français « physique ». On dit aussi « emaji » (St Julien).

 

Enfener /ɑ̃fəne/ : ensorceler (Saint-Lyphard).

Dérive de « fesne » (enchantement) que l'on retrouve en moyen français et qui vient du latin « fascinare ». Le mot est bien connu en Haute-Bretagne et dans le nord du domaine d'Oïl, « fénë » (ensorceler, à Redon) ou encore « défenë » (débarrasser de la malchance).  

 

 

Sources :

Mikael, Y., & Cogrel, E.. Pays mitaw, pays breton: histoire, linguistique & toponymie d’un pays breton entre Loire et Vilaine. Blain: Pihern. 2010

Vivant, G. N’en v’la t’i’ des rapiamus !: glossaire de patois du paysnantais. Nantes: Reflets du passé. 1980

Lacroix, J. Les noms d’origine gauloise. Paris: Éd. Errance. 2005

Französisches Etymologisches Wörterbuch

Deshayes Albert, Dictionnaire étymologique du breton, Chasse-marée, Quimper 2003

Auray Christophe, Magie et sorcellerie dans les fermes bretonnes, Ouest France, 2006

Des mots et des sorts

Partager cet article

Repost 0
Published by Mài - dans Croyances
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mitaw
  • Mitaw
  • : Dans ce blog vous trouverez des informations sur l'histoire, les langues, et les traditions orales du Nord-Ouest du pays nantais.
  • Contact

Plus d'infos sur notre page Facebook/ Kit d'hor pajenn Facebook da ouiet pelloc'h  : Mitaw Arblog

 

Recherche

Plus de photos sur notre Tumblr / Fotoioù ouzhpenn àr hon Tumblr :

 

Catégories