Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 07:50

Les vacances et le beau temps approchent alors voici quelques croyances collectées à Piriac par Henri Quilgars et Joseph Mahé.

 

 

Les fantômes des deux amants (Joseph Mahé) :

 

Il y a deux fantômes que les pêcheurs voient, le soir, courir sur la cime des vagues, ce sont ceux d’une dame et de son époux celui-ci s’étant noyé sous les yeux de sa femme, elle devint folle de douleur et se laissa surprendre par la mer dans une grotte de la falaise.

 

 

La ville engloutie (Henri Quilgars) :

 

Ce vieux bourg de Piriac si pittoresque avec ses maisons gothiques de style breton vous pourriez croire qu'il est fort ancien. Non.
L'ancien bourg est aussi sous les mers. La preuve ? N'en doutez pas; la mer ramène à chaque instant nombre d'ossement humains provenant du cimetière de l'ancienne ville. Un endroit cependant a été épargné : le tombeau du roi Salomon, mais jamais on ne le découvrira, car il est gardé par une armée de korrigans semblables à ceux qui peuplent la grotte de la Govelle et gardent l'immense trésor qui s'accumule toujours par les naufrages
.

 

Ces histoires de villes englouties sont des classiques, il y a aussi celle de Brandu à la Turballe. Elles sont dues au fait que la mer a largement avancé depuis le bouleversement du massif armoricain (-5000 a JC)

En 1974 des fouilles archéologique ont confirmés le fait qu’il y a bien eu des établissements durant le néolithique dans ces zones aujourd’hui sous la mer.

 

 

Les korrigans (Henri Quilgars) :

 

Quilgars continue ensuite ainsi :

 

Le korrigan est pour ces populations, un être essentiellement maritime. Elles l’ont transformé et en ont fait un être vivant d'une vie identique à la leur, parcourant la nuit les mers sur de petites barques et attaquant les bateaux qui se risquent à lever leurs casiers la nuit ou à tendre leurs filets.

 

 

Les trésors (Henri Quilgars) :

 

Les trésors ne sont plus sous les pierres, ils sont au fond de la mer gardés par des poissons énormes, ou enfouis dans les grottes qui découpent la côte.

 

Les géants (Henri Quilgars) :

 

La mer, en baissant, laisse à découvert sur la côte de Piriac deux grands monolithes semblables à des menhirs : ce sont les géants de Piriac, deux hommes pétrifiés (raconté à Pen-ar-Ran)

 

 

 

 

Bibliographie :

 

Revue des traditions populaires : T11 (consultable en ligne)

 

Sébillot Paul, Le Folklore de la France, La mer et les eaux douces. Omnibus, 1906

 

Mahé Joseph, Essai sur les antiquités du Morbihan, Galles, 1825

 

(Vue depuis le Nonnerven, Piriac)

(Vue depuis le Nonnerven, Piriac)

Partager cet article

Repost 0
Published by Mài - dans Croyances
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mitaw
  • Mitaw
  • : Dans ce blog vous trouverez des informations sur l'histoire, les langues, et les traditions orales du Nord-Ouest du pays nantais.
  • Contact

Plus d'infos sur notre page Facebook/ Kit d'hor pajenn Facebook da ouiet pelloc'h  : Mitaw Arblog

 

Recherche

Plus de photos sur notre Tumblr / Fotoioù ouzhpenn àr hon Tumblr :

 

Catégories