Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 15:39

Le chêne au Duc :

Voici une petite légende de la forêt du Gâvre :

Un jour le duc de Bretagne Konan I devait guerroyer contre les français, leur armée avait pénétrée le pays. Mais Konan n'avait pas la moindre idée où les français se trouvaient.
Il était donc dans la forêt du Gâvre où il se reposait avec ses soldats, il cherchait le sommeil adossé à un grand chêne, mais un corbeau ne cessait de l'harceler en croissant "konkerel ! Konkerel !..", lassé, Konan ordonnât à l'un de ses archers de tirer sur l'oiseau.
Le lendemain, en chemin le roi répétait comme envouté le mot "konkerel, konkerel".... qui n'est autre que le nom (breton) de la ville de Conquereuil...Obnubilé par cet étrange phénomène, le duc Konan y vit un signe et donna l'ordre a son armée de filer sur cette ville. Et effectivement, l'armée française campait à proximité. La bataille fût rude mais les bretons l'emportèrent, cependant le roi Konan éclairé par ce corbeau fabuleux y perdit la vie, car il fût surpris par des ennemis alors qu'il retirait son armure.

Cette bataille eu effectivement lieue le 27 juin 992, Konan, venait ainsi d'être mit à la tête du comté de Nantes pour y remplacer le comte Gwereg et surtout après toute une vie à y aspirer (n'hésitant pas à faire la gueguerre à Hoel,ancien comte de Nantes). L'ambitieux personnage ne restera pas longtemps au pouvoir car Foulques d'Anjou, sous prétexte de défendre les intérêts de la maison de Nantes, amènera son armée en Bretagne, et Konan trouva effectivement la mort à cette bataille.

 

 

(Allée du chêne au duc, forêt du Gâvre)

 

 

La grotte des Korrigans :

 

Voici la légende qui correspond au lieu dit  "la grotte des korrigans", située entre Batz sur mer et le Pouliguen:

Un soir d'hiver, dans le Bourg de Batz, une vieille femme avance péniblement sur les pavés avant de s'arrêter devant la porte d'une maison, elle frappe. Un homme lui ouvre. La vielle femme est affreusement laide, repoussante, pourtant, le paludier qui est un homme aimable l'invite à s'asseoir sur un banc et à boire une bonne soupe chaude. Voyant que la vieille femme semblait engourdie par le froid, il alla chercher un drap épais pour la réchauffer ainsi qu'une bonne bûche pour relancer le feu de la cheminé, laissant la vieille et étrange femme seule entourée des meubles rougis de sang comme c'est l'usage chez les habitants de la presqu’île Guérandaise.
Il remarqua avec surprise que son chien n'osait s'approcher de la vieille femme....

En revenant, il mit la bûche dans le feu et s’approcha de la vieille femme pour la recouvrir du drap, mais tout d’un coup celle ci disparue, laissant place à une petite, mais superbe créature. Celle-ci qui n’était autre que la reine des korrigans pour le remercier de son hospitalité et de sa bonté lui dit le secret qui permet d’ouvrir la porte, qui dans la grottes aux korrigans permet de pénétrer dans les tunnels secrets du petit peuple, ces souterrains cachent de grandes richesses, le paludier pourra aller s’y servir, mais il devra avoir regagner sa maison avant le lever du soleil sinon tout le trésor qu’il aura amassé disparaîtra. Le paludier mis son large chapeau à rubans, et se mit en route dans la froide nuit vers la côte, se dirigeant vers le Pouliguen, il arriva devant l’impressionnant trou béant qui perce la falaise, lieux crains des anciens. Il s’enfonça dans l’obscurité de la cavité et trouva la pierre en question qui sert de porte entre le monde des Hommes et celui des antiques créatures. Il prononça les mots que la reine lui avait appris et pénétra alors de l’autre côté. Merveilleux, une lumière fantastique l’encerclait, et des centaines de petites créature aux traits si étranges le regardaient, une douce musique embaumait l’atmosphère et des biens aussi divers que précieux tapissaient le sol. Envoûté par cette ambiance le paludier remplissait son sac, et découvrait sans cesse de nouvelles cavités où se trouvaient toujours de plus grandes richesses, l’homme aurait bien passé toute sa vie dans cet endroit fantastique entouré des korrigans, mais il trébucha, tomba, la douleur le ramena à la réalité, il ne savait combien de temps il avait passé dans cet endroit envoûtant. Il devait partir avant l’aube. Il repartit donc, hors de la grotte, il vit à l’horizon, là ou la mer se mêle avec la terre, que le ciel s’éclaircissait, l’aube arriverait bientôt. Il abandonna ses lourd sabots pour courir toujours plus vite, mais il n’allait pas assez vite, il était alors au côté de la « pierre longue », un menhir qui trône sur les falaises face à la mer, essoufflé il s’appuya contre celle-ci, et sentit qu’elle bougeait, il cacha donc le trésor dessous, pour qu’il ne soit pas touché par les rayons du soleil. Puis il retourna chez lui, en attendant patiemment la prochaine nuit où il pourrait aller récupérer son trésor.


Le lendemain alors qu'il travaillait il ne cessait de penser à son trésor, brûlant d'impatience. Le soir, il retourna à la Pierre longue près du village de Kervenel. Mais la grâce, et le merveilleux de la veille n’était plus, la pierre ne bougeait plus. Dépité, le paludier tomba sur ses genoux, et de voir tant de richesse disparaître après tant d’efforts, il ne put s’empêcher de pleurer. Voyant le si serviable paludier en mauvaise posture, la reine des korrigans réapparue, et lui dit « tu as été trop cupide, ainsi je ne te redonnerais pas ton trésor, mais comme tu m’a aidé, et que je sais que parfois la vie est dure dans le marais je t’offre ce plat. Un plat magique, qui s’emplit de la nourriture dont tu rêve, tu ne sera ainsi jamais dans le besoins ». Arrivé chez lui, le paludier posa le plat sur la table et se mit à rêver d’un festin royal, emplis des produits qu’il préfère, c’est alors que tout ce dont il rêvait apparus dans le plats. Il ne tomba donc jamais dans le besoins et garda avec lui jusque dans la mort le mot secret qui permet de rentrer dans les souterrains de la grotte des korrigans.


 

(Grotte des Korrigans, Le Pouliguen)

Repost 0
Published by Seoc - dans Contes
commenter cet article

Présentation

  • : Mitaw
  • Mitaw
  • : Dans ce blog vous trouverez des informations sur l'histoire, les langues, et les traditions orales du Nord-Ouest du pays nantais.
  • Contact

Plus d'infos sur notre page Facebook/ Kit d'hor pajenn Facebook da ouiet pelloc'h  : Mitaw Arblog

 

Recherche

Plus de photos sur notre Tumblr / Fotoioù ouzhpenn àr hon Tumblr :

 

Catégories