Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 17:53

Nous allons parler aujourd’hui d'une pierre, située dans les environs de Saillé. Elle n'est pas très impressionnante et c'est du haut de son 1m60 qu'elle regarde, d'une manière toute granitique, les automobilistes filant devant elle sur la D774.

En réalité si nous avons décidé de faire un article sur la dite pierre c'est que son envergure modeste est largement compensée par son histoire. Cette pierre est une pierre politique ! La pierre de Congor.

 

Son histoire commence au Néolithique. C'est à cette époque qu'elle fut dressée. Mais nous allons faire un grand bond dans l'histoire pour arriver au Haut-Moyen Age où grace au cartulaire de Redon nous connaissons son ancien nom en vieux breton : Concor. Or comme le précise J-Y Le Moing :

 

«Concor, désigne en vieux breton le "conseil des chefs". Fleuriot cite la pierre de Congor à Guérande, connue du cartulaire de Redon, et où des actes étaient passés il y a encore un siècle. Citons également en Basse-Bretagne, Congoro à Trégonneau ».

 

« Conseil des chefs » donc, cette pierre est étonnante puisque durant près de 1000 ans elle a eu un rôle juridique et politique et c'est auprès d'elle que les Hommes de la contrée se réunissaient et prêtaient serment.

 

Voyons donc ce que nous en dit le cartulaire de Redon, dont voici le texte en v.o pour les latinistes.

 

(un peu de latin médiéval, ça ne fait jamais de mal)

 

L'action se passe le 22 Août 859. Il y est question d'un homme, Omni, qui vend à réméré la saline de Penlan à un certain Leuhemel alors représentant de l'abbaye de Redon. Les fils du vendeur, Chenbud et Kintwant sont cautions de leur père et sont accompagnés de nombreux témoins, religieux et laïcs (dont certains sont des hommes d'importance dans le pays de Quiriac de l'époque) : des hommes d'Eglise : Tribodu, Carmunoc, Wetenan et d'autres témoins, sans doute des hommes libres : Worwoer, Gleumarcoc Kenmarcoc, Menfinit, Rufin, Preselan, Scaelan, Jarnwiu, Alnodet

 

Ce type de déroulement est typique dans le cartulaire, et c'est par ces différents actes qu'il mentionne que nous pouvons mieux comprendre le système juridique et politique breton dans la première partie du Moyen-Age. Loins d'être des sauvages désorganisés comme se plaisaient à raconter certains auteurs francs, les habitants de la Bretagne possédaient une société complexe.

 

(Un machtiern, chef-garant breton, écoute les arguments de chacun avant de rendre la justice, un des homme présente son témoin. troupe Letavia)
 

Le plus étonnant est la persistance de cette coutume puisque, toujours selon Fleuriot des actes étaient encore passés auprès de cette pierre jusqu’au 19ème siècle.

 

 

« Cela c'est produit dans un lieu appelé Congor, près de la pierre de Congor »

 

Sources :

-Cartulaire de redon, DVD

-Le Moing, J.-Y. (1990). Les noms de lieux bretons de Haute-Bretagne. Coop Breizh, Spézed.

 

Édition : il semblerait qu'il y ait eu une confusion entre deux pierres ici (confusion qui viendrait des services patrimoniaux modernes), et que la pierre prise en photo sur ce blog ne soit pas la pierre de Congor originelle, qui fut déplacée et se trouverait dans un fossé. Si vous avez plus d'informations sur cette pierre n'hésitez pas à me contacter.

 Factum est hoc in loco nuncupante Concor, juxta petram Concor

Factum est hoc in loco nuncupante Concor, juxta petram Concor

Partager cet article

Repost 0
Published by Mài - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

ouverture de porte paris 12 13/10/2014 15:58

Je vous vante pour votre article. c'est un vrai œuvre d'écriture. Poursuivez

Présentation

  • : Mitaw
  • Mitaw
  • : Dans ce blog vous trouverez des informations sur l'histoire, les langues, et les traditions orales du Nord-Ouest du pays nantais.
  • Contact

Plus d'infos sur notre page Facebook/ Kit d'hor pajenn Facebook da ouiet pelloc'h  : Mitaw Arblog

 

Recherche

Plus de photos sur notre Tumblr / Fotoioù ouzhpenn àr hon Tumblr :

 

Catégories