Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 17:09

Nous avions vu dans un article précédent les mots gallos empruntés par le breton. Cette fois nous ferons l'inverse (emprunts et substrats bretons).

Avant tout, il est important de préciser que la tache n'est pas simple, et il y a bien des pièges sur le chemin de celle ou celui qui cherche des mots bretons en gallo.

 

Piège 1. Le breton a emprunté bien plus au roman que l'inverse.

Les parlers romans jouissaient autrefois d'un prestige que le breton n'avait pas. Il était de bon goût d'emprunter au roman parmi les bretonnants alors que les emprunts des locuteurs de gallo/français sont souvent dépréciatifs. Lorsqu'un mot est commun au breton et gallo, s'est souvent un emprunt du breton au gallo.

 

 

Piège 2. Le gaulois.

Le breton et le gaulois sont deux langues de la même famille. Une grande partie du département a parlé succèssivement ces deux langues proches. Il n'est pas toujours simple de savoir si un mot celtique en gallo est breton ou gaulois. Pour trancher, il faut regarder si ces termes existent dans des zones où le breton n'a jamais été parlé.

 

Dans cet article nous ne nous intéresserons qu'à la zone située à l'est de Guérande. À l'ouest de celle-ci le contexte est trop différent car encore bretonnant à l'époque moderne voir contemporaine.

 

Lorsque le mot n'est pas suivi d'une indication de lieu c'est qu'il est utilisé un peu partout.

 

A-droezz: (Châteaubriant: F-Lecuyer) De côté.

Semble venir du breton a-dreuz (de travers). Sans doute un emprunt argotique.

 

Agouvrë (Derval, Guémené-Penfao,source : Pihern): Dot.

Du breton “argouvroù” (dot). À rapprocher du cornique “argovrow” et gallois “argyffrau”.

 

Anouyèrr (Herbignac, source : F-Lecuyer) : Génisse.

Du breton “annoer” (génisse). Répond au cornique “annor” et au gallois “annair”.

 

Bëlion. Gros cailloux.

S'il n'est pas gaulois, ce mot pourrait venir de la racine bretonne “bilienn” (galet). Dans tout les cas il est issu du celtique “bul” (pierre ronde).

 

Begen, beyen : Lombric.

Du breton “buzhugenn” (lombric), certaine formes du breton vannetais sont très proches: “bugen” à Hoëdic ou encore “begen” vers Damgan. Paradoxalement, le mot breton pour le vers de terre a la peau dure. Ce terme est resté vivant en gallo. Mais c'est aussi un des mots bretons passés en français de Basse-Bretagne sous la forme “buzhug”.

Ce mot a des dérivés comme “bighenée” (liasse de vers pour pêcher l'anguille). Ce mot a été très tôt repéré comme un mot indicateur. En effet, il y a des communes où l'on dit “begen” et d'autres “âchè” pour ce petit animal. La présence du mot “begen” en gallo local indiquerait la présence ancienne de la langue bretonne dans la commune.

À noter cependant que des formes proches semblent exister ailleurs (autours de Bordeaux), sans doute à cause du substrat gaulois.

(Atlas linguistique de France. Begen, âchè et ver)

 

Botogètt (Brière, F-Lecuyer). Sorte de sabot surmonté de cuir.

Du breton “botoù-koed” (sabots). Le mot bicacouaq à Sainte-Reine-de-Bretagne, de même sens, pourrait peut-être en être une corruption.

 

Berlu (Campbon : F-Lecuyer, Chauveau) : Digitale.

Vient du breton brulu de même sens. Cf cornique brylu (roses) et briallu (primevères) en gallois. Ce mot semble rare en pays nantais.

 

Berzounèt. Locuteur de breton (fem : berzounètt).

Du breton "brezhoneg" (langue bretonne).

 

Carriqhèll. Charrette à bras.

Du breton “karrigell” (brouette). Mot encore assez populaire.

 

Carvengn, Qervengn (source : revue Pihern). Charogne

Du breton “karvan” (charogne, gencive, mâchoire), à rapprocher du gallois carfan.

 

Corzeo (Brière, La Madelaine). Roseaux.

Du breton “korz” (roseaux), à rapprocher du gallois “cors” et du cornique “cors”.

 

Coscorée (secteur du Grand-Fougeray, source : F-Lecuyer). Une grande quantité.

Du breton “koskor” (serviteurs, ensemble du personnel d'une maison). Correspond au gallois “cosgordd”. 

 

Craïsant (Bouvron, source : Maillard). Carrefour.

Du breton “kroaz-hent” (carrefour).

 

Fonnabl (Brière, La Madelaine ). Rapide.

Du breton “fonnabl” (abondant, rapide) formé à partir de “fonn” et répond au gallois “ffyn”. Ces mots viennent cependant du latin “fundere” (répandre).

 

Gronner (Brière, La Madelaine). Envelopper.

Du breton “gronn” (enveloppe), “gronniñ” (envelopper) qui répond au cornique “gron” (idem.) et au gallois “crymo” (compact). Ce mot est aussi connu en pays guérandais.

 

Héch. Carex.

Du breton “hesk” (carex). Correspond au cornique “hesk”, au gallois “hesg”, à l'irlandais “seisc”.

 

Loyè (Guémené-Penfao, source: Pihern), noyè (Guénouvry, source : Delanoe), oyao (La Madelaine). Coffin, corne de faucheur.

Du breton “hogell” (coffin). Après une palatisation du “g” et disparition du “l” final, le mot a donné *hoyè d'où “oyao” en Brière. Avant de se voir rattaché un “l” ou un “n” à l'initiale par fausse coupe dans les communes plus à l'est: “un hoyè → noyè” et “l'hoyè → loyè”. Encore plus à l'est on utilise un autre terme “boetiao” (Sion).

 

"Ma doue benniget !" (Saint-Malo de Guersac). Bon diou ! (juron)

Du breton "Ma doue benniget", les jurons devaient mieux passer en breton. Emprunt arg.

 

Mahô. Locuteur de breton.

Du breton "mav" (jeune homme).

 

Oualë. Pleurer

Voir cet article.

 

Pobran (Pornic, Presqu'île: Chauveau): Bouton d'or.

Du breton pav-bran de même sens (litt. Patte de corbeau). Mot connu dans la presqu'île et autour de Pornic.

 

Pégemènn (Fégréac, source : F-Lecuyer). Argent.

Du breton “pegement” (combien). Emprunt récent et argotique.

 

Penbass (Guémené-Penfao, source : E-C p.31). Bâton.

Du breton “penn-bazh” (bâton). Emprunt récent et argotique.

 

Pratèll (Fégréac, source : F-Lecuyer). Pré

Voir cet article.

 

Qhengnë (Guémené-Penfao, source : Pihern). Paître au ras du sol. Enlever la peau.

Du breton “kignat” (enlever la peau), à rapprocher du gallois “cynnu” (détartrer). E. Ernault cite le mot gallo “quigner” dans les environs de Saint-Brieuc.

 

Qhett (Plessé). Rien du tout.

Du breton “ket” (rien). Fonctionne avec les verbes “entendre” et “comprendre”, “j'y comprend qhett !”. Cette expression est aussi connue dans une commune du Maine. Sans doute un emprunt récent.

 

Qhic (Plessé). Mauvaise viande, carne.

Du breton “kig” (viande).

 

Tonn (Brière, La Madelaine). Surface de la terre.

À rapprocher du breton et de l'irlandais “ton” (peau, surface). Ce mot était aussi connu en gaulois “tona” (surface, peau) qui a donné le mot “tonneau” en français (de “peau/surface”, le sens a dérivé à celui de récipiant..., la “peau” du vin).

 

Trenchon. Oseille

Du breton “triñchon” (oseille), à rapprocher du gallois “dringon”, et dérivé de “trenk” (aigre). Ce mot, comme “begen”, est bien connu dans l'ouest du pays nantais.

 

 

Sources :

 

Plessé : collectages personnels auprès des époux Desbois.

Saint-Malo de Guersac : J. Evain (famille)

 

Ernault E. Mots et expressions celtiques dans le gallot de Haute-Bretagne, Revue celtique, T.V, Vieweg, Paris, 1881 p.218

 

Ernault E. Etymologies bretonnes, 3, Ket, Annales de Bretagne, tome 15, 1889, p 56.

 

Capelle C. Le gallo et les langues celtiques. Édition commune, Rennes, 1988

 

Chauveau, J-P. 1985. 'Quelques emprunts du gallo au breton', La Bretagne Linguistique 1, CRBC.

 

Gilliéron J et Edmont E. Atlas Linguistique de France, Champion, Paris, 1910

 

Delanoë, V. Chat d'écureuil et pomme d'orange, s.n, Guénouvry, 2003

 

Mikael, Y., & Cogrel, E. Pays mitaw, pays breton: histoire, linguistique & toponymie d’un pays breton entre Loire et Vilaine. Blain: Pihern. 2010

 

Cogrel, E. Eugène Cogrel raconte, Groupement culturel Breton des pays de Vilaine, 2012

 

Maillard, A. Le parler du pays de Bouvron. Ploudalmézeau: Label LN. 2009

 

Deshayes Albert, Dictionnaire étymologique du breton, Chasse-marée, Quimper 2003

 

Association la Madelaine d'hier et d'aujourd'hui, Parlers et patois de la Madelaine...en Brière, Saint-Nazaire association, 2008

 

Dictionnaire de gallo en ligne : Lecuyer Fabien, http://teinzoudougalo.unblog.fr/teinzou-dou-galo

 

Französisches Etymologisches Wörterbuch : https://apps.atilf.fr/lecteurFEW/index.php/

Entre Lanhio et Bréca

Entre Lanhio et Bréca

Partager cet article

Repost 0
Published by Mài - dans Gallo Breton
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mitaw
  • Mitaw
  • : Dans ce blog vous trouverez des informations sur l'histoire, les langues, et les traditions orales du Nord-Ouest du pays nantais.
  • Contact

Plus d'infos sur notre page Facebook/ Kit d'hor pajenn Facebook da ouiet pelloc'h  : Mitaw Arblog

 

Recherche

Plus de photos sur notre Tumblr / Fotoioù ouzhpenn àr hon Tumblr :

 

Catégories