Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 12:43

Nous nous penchons assez souvent sur l'anthroponymie médiévale dans ce blog. Ces prénoms médiévaux étaient, sans surprise, souvent bretons puisque cette langue y était active. Mais qu’en est-il de l'autre côté de la Loire, dans le pays de Retz du Haut Moyen-Âge ?

 

Situation linguistique du pays de Retz au Moyen-Age.

 

Les noms de personnes ne sont pas un bon marqueur de la langue réellement utilisée. Ce n'est pas parce que l'on porte un prénom d'une langue X que l'on parle cette langue X. Beaucoup de « Gwenolé » ne parlent pas breton aujourd'hui, beaucoup de Kevin ne parlent pas irlandais et beaucoup d’Élisabeth ne parlent pas hébreu. Il en était de même au Moyen-Âge. L’existence de prénoms bretons ne prouve pas la présence de la langue.

Pour le faire il vaut mieux regarder du côté de la toponymie, appeler son champ par un nom breton implique forcément la connaissance de cette langue. Pour en savoir plus la situation toponymique du pays de Retz (assez perturbante d'ailleurs) je vous renvoie à ce très bon article.

Au Haut Moyen-Âge, le pays de Retz est roman. Cependant des toponymes bretons épars, surtout sur la côte, impliqueraient la présence d'une minorité bretonnante médiévale. Malheureusement on n'en sait guère plus.

 

(Gourmalon en Pornic)

 

Exemples de prénoms breton dans le pays de Retz.

 

Voici quelques exemples du cartulaire de Redon. À gauche vous trouverez le prénom « normalisé », la version originale dans le texte latin, et la signification du prénom (cf article sur les prénoms bretons).

 

Urvoed (latinisé en Urvodius) (XIè siècle), forme latinisée du prénom Urvoed (Ur= héritage + moed=puissant), ce dernier était le prètre de Chauvé.

 

Riwalon (lat. : Rivallonus), père du précédent. (Ri= roi + gwal= valeur)

 

Catwalon (lat. Cathuallonus), témoin à Frossay le 28/10/1100. (Cad=combat+gwal=valeur)

 

Morvan (lat. Morvanus), témoin à Prigny le 16/07/1103. (mor= grand + man=sage)

 

Glemarhoc (Lat. Glemarhocus), témoin à Prigny le 16/07/1103. (gleu=brave+marhoc=chevalier)

 

Iarnogon (lat. Jarnogonus), témoin à Prigny le 16/07/1103 (iarn=fer+kon=guerrier/chien-loup)

 

Helogon (Lat. Helogonus), témoin à Prigny le 16/07/1103 (hael=généreux+kon=guerrier/chien-loup)

 

Rohoiarn (idem), témoin à Prigny le 16/07/1103 ( +hoiarn=fer)

 

Ewen (lat. Eueno), témoin à Prigny le 16/07/1103 (bien né)

 

Iudicael (lat.Judicaele), témoin à Prigny le 16/07/1103 (iud=seigneur+hael=généreux)

 

Tangi (idem), fils du dernier (tan=feu+ki=chien)

 

Kadoc (lat. Kadoci), témoin à Prigny le 16/07/1103 (kad=combat)

 

 

 

 

(L'acte de Prigny de 1103, pour prendre un acte riche en noms d'Hommes, présente environs 26% de noms bretons)

 

Autres sources :

 

Iuduel, fondateur de la chapelle Saint Guénolé à Prigny en 1038. (iud=seigneur+hael=généreux)

 

Gourmalon, toponyme à Pornic (gour=homme+mael=prince)

 

Harscoët, second seigneur de Retz (houarn=fer+skoed=écu)

 

Minorité bretonnante au sein d'un pays majoritairement roman ou effet de mode ? Le mystère reste entier.

Certains noms d'hommes sont arrivés jusqu'à nos jours, par les noms de famille (Mainguy) ou la toponymie: Gourmalon à Pornic.

Banquet chez le Tiern (prince), troupe Letavia

Banquet chez le Tiern (prince), troupe Letavia

Partager cet article

Repost 0
Published by Mài - dans Breton Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mitaw
  • Mitaw
  • : Dans ce blog vous trouverez des informations sur l'histoire, les langues, et les traditions orales du Nord-Ouest du pays nantais.
  • Contact

Plus d'infos sur notre page Facebook/ Kit d'hor pajenn Facebook da ouiet pelloc'h  : Mitaw Arblog

 

Recherche

Plus de photos sur notre Tumblr / Fotoioù ouzhpenn àr hon Tumblr :

 

Catégories